GOLDSON.fr spécialiste du rachat d'or et des métaux précieux en ligne
rachat d'or Goldson
Accès à mon compte

Mot de passe perdu ?
Pour tout renseignement 09 811 927 35 (prix d'un appel local) ou utilisez notre formulaire de contact.

Rachat d’or : attention aux arnaques

Avec l’incroyable inflation du cours de l’or sur les marchés boursiers, des milliers de boutiques sont apparues dans toutes les villes de France. Elles proposent toutes d’acheter votre or, votre platine ou votre argent au meilleur prix. Pourtant, quand on y regarde de plus près, toutes n’offrent pas les mêmes conditions de reprise, et il peut être plus avantageux de faire jouer la concurrence avant de se décider. Certaines sont tout simplement dans l’illégalité, et ce qui paraissait au premier abord une offre alléchante s’avère en fait… une arnaque.

Echanger de l’or contre du cash : oui mais à quel prix ?

L’engouement des particuliers pour ces petites boutiques que l’on trouve désormais à tous les coins de rue, vient de ce qu’elles proposent toutes un rachat immédiat : vous vous présentez avec vos bijoux, un test est réalisé pour déterminer la qualité du métal précieux (son degré de pureté), et vous pouvez repartir en moins de cinq minutes avec des espèces sonnantes et trébuchantes (ce qui est parfaitement illégal)… C’est le plus souvent l’immédiateté de la transaction qui séduit le vendeur.

Cependant, vendre son or dans ses conditions n’a rien d’avantageux. Le plus souvent, ce sont des problèmes financiers qui conduisent le particulier à se séparer précipitamment de ses bijoux, et dans la panique, à oublier de comparer les prix de rachat. En clair, le vendeur aurait pu obtenir de l’acheteur davantage s’il avait vérifié au préalable le sérieux des boutiques.

Une enquête menée par la DGCCRF en 2012 montre que sur plus de 463 boutiques contrôlées, 251 étaient en infraction : soit parce que le tarif auquel le gramme d’or y était repris n’était pas indiqué, soit parce qu’il n’y avait pas de contrat ni de facture à la fin de la transaction, ce qui plaçait le vendeur dans l’impossibilité de se rétracter ou d’avoir une preuve que celle-ci avait bien eu lieu. Voir les résultats officiels de l’enquête sur le rachat d’or.

Sur Goldson.fr, non seulement les prix que nous pratiquons pour chaque qualité de métal précieux sont, en gage de transparence, affichés sur le site, mais ils sont qui plus est mis à jour quotidiennement et indiquent les taxes légales prélevées. D’autre part, la proposition de reprise qui vous est faite vous laisse parfaitement le temps d’effectuer, confortablement installé derrière son ordinateur, une comparaison avec d’autres offres concurrentes. Enfin, lorsque notre expert vous communique la montant proposé pour ses bijoux en or, vous avez l’entière liberté de refuser cette offre et de demander le renvoi de ses bijoux.

Le contrat écrit et le délai de rétractation sont obligatoires

Face aux arnaques dont sont souvent victimes les vendeurs particuliers lorsqu’ils effectuent une transaction dans une boutique, la loi sur la consommation a évolué pour protéger ceux-ci. Désormais, la loi oblige les boutiques à fournir un contrat écrit indiquant le prix du gramme d’or au jour de la transaction, la somme remise au client, tout en lui fournissant la possiblité de se rétracter après coup s'il le souhaite.

Sur Goldson.fr vous avez l’assurance de bénéficier, lorsque vous acceptez notre offre, d’une facture et d’un contrat en règles qui vous sont adressés immédiatement par voie postale, tandis que la somme est virée sur votre compte ou vous est adressée par chèque (au choix). Par ailleurs, vous pouvez parfaitement et très simplement appliquer votre droit de rétractation ! Quelques explications sur la loi Hamon.

Attention aux sociétés de rachat d’or belges ou suisses

Certaines sociétés concurrentes et situées en dehors de l’hexagone (en Belgique et en Suisse principalement), proposent à leurs clients français un taux en apparence plus élevé que le nôtre, puisqu’elles ne facturent pas les taxes qui sont imposées aux entreprises françaises.

Ceci est dû au fait qu’elles n’obéissent pas aux lois fiscales qui régissent les ventes de métaux précieux en France. Cependant, ce qu’elles ne vous disent pas, c’est que les clients français sont soumis aux lois françaises : en clair, si le prix de rachat qu’elles vous proposent est bel et bien supérieur au prix français, c’est parce que les taxes que vous devrez payer au final (10,5% de la somme) n’ont pas été déduites ! Et ce sera à vous de faire ensuite les démarches pour reverser le montant des taxes à l’Etat français, sans quoi vous serez dans l’illégalité et risquerez un redressement, pour peut-être percevoir une somme ensuite bien inférieure.

Sur Goldson.fr, non seulement nous indiquons systématiquement à la fois le montant brut et le montant net (après déduction des 10,5% de Taxe forfaitaire sur les métaux précieux et de CRDS), celui que vous percevrez donc réellement, mais qui plus est nous nous occupons pour vous de toutes les démarches adminsitratives. C’est en effet notre société qui s’occupe de reverser à l’État la part qui lui est dûe.

Le paiement en liquide est interdit

Afin de lutter contre le recel de bijoux volés lors des cambriolages, le rachat d’or contre une somme en liquide est absolument interdit ! Peu de gens le savent, mais là encore ils s’agit d’une arnaque, puisque les boutiques qui proposent ce petit service proposent une somme évidemment moins élevée (c’est le prix du silence). Êtes-vous prêt à accepter une offre moins intéressante et à vous placer dans l’illégalité simplement pour recevoir un paiement en liquide ?

Quand on sait qu’un règlement par chèque ou par virement, tel que le pratique Goldson.fr, est tout à fait légal et vous met en conformité avec la loi, quand on sait qu’il applique automatiquement les taxes, on se demande quel est l’avantage réel que trouvent les consommateurs dont la provenance des bijoux est tout à fait légale à se demander un paiement en liquide. Nous n’en voyons en fait aucune.